En cours de chargement...

VOS AIDES FINANCIERES

Notre qualité, c’est aussi vous permettre de profiter des aides financières grâce aux conventions signées avec les différentes administrations, caisses de retraite ou mutuelles. En cas de besoin, nous vous assistons dans la constitution du dossier.
 
Nos autorisations vous permettent de bénéficier des aides financières délivrées par l’état :
  • L’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie). L’APA est la principale allocation départementale qui est versée aux personnes âgées de plus de 60 ans reconnues comme dépendantes. Elle permet de financer des aides techniques et humaines. 
  • PCH (Prestation de Compensation du Handicap) La PCH est une prestation sous forme d’aide financière mensuelle versée par les départements. Elle est destinée aux personnes en situation de handicap se trouvant limitées dans les actes élémentaires de la vie quotidienne.

VOS AVANTAGES FISCAUX : Le crédit d'impôt

Les sommes versées pour les prestations d’aide à domicile ouvrent droit à un crédit d'impôt sur le revenu. Les dépenses sont retenues, pour leur montant effectivement supporté, dans la limite de 12 000 €.
Cette limite est portée à 20 000 € pour les personnes invalides ainsi que pour celles ayant à leur charge une personne invalide, vivant sous leur toit, ou un enfant donnant droit au complément d'allocation d'éducation de l'enfant handicapé. Lire l’intégralité de l’article 199 sexdecies du Code Général des Impôts.
 
Le crédit d'impôt est égal à 50 % des dépenses mentionnées ci-dessus.
Ce crédit d'impôt sera enlevé du montant de votre impôt sur le revenu. S'il excède l'impôt dû, l'excédent vous sera remboursé.
 
Les personnes non assujetties à l’impôt sur le revenu bénéficieront du remboursement de ce crédit d'impôt.

EXEMPLES CONCRETS

Madame Alice fait appel à de l’aide à domicile. Cette aide lui coûte 300 € par mois, soit 3 600 € par an.
Madame Alice bénéficie donc d’un crédit d’impôt sur le revenu de 1 800 € (soit 50% du montant de ses dépenses).
 
  • Cas N°1 : Mme Alice paye 4 000 € d’impôts sur le revenu par an.
Après imputation de son crédit d’impôt (1 800 €), Mme Alice ne payera plus que 2 200 € d’impôt sur le revenu.
 
  • Cas N°2 : Mme Alice paye 1 000 € d’impôts sur le revenu par an.
Le montant de son crédit d’impôt (1 800 €) dépasse de 800 € celui de son impôt sur le revenu (1 000 €).
  1. Son impôt sur le revenu sera annulé.
  2. L’Etat lui remboursera 800€ (le reste de son crédit d’impôt).
 
  • Cas N°3 : Mme Alice ne paye pas d’impôts sur le revenu.
L’Etat lui remboursera la totalité de son crédit d’impôt soit 1 800 €.

 
Attention, pour certains services utilisés, les plafonds des dépenses ouvrant droit au crédit d’impôt sont différents :
- Pour une intervention pour petit bricolage d'une durée maximale de 2 heures, le plafond des dépenses est de 500 €.
- Pour une assistance informatique et internet à domicile, le plafond des dépenses est de 3 000 €.
- Pour des petits travaux de jardinage, le plafond des dépenses est de 5 000 €.